Un algorithme peut-il écrire des articles originaux ?

Articoolo, a développé un algorithme qui crée un contenu textuel unique à partir de zéro, en simulant l’écriture humaine, et permettant à quiconque a besoin de contenu, d’acheter un article en ligne pour une fraction du prix que l’on payait jusqu’à aujourd’hui. Après avoir réussi une version Beta en Anglais, Articoolo lance à présent sa version Française.

La Technologie d’Articoolo est réellement disruptive dans la façon dont le Voltairetexte est créé. L’intelligence artificielle et le NLP sont utilisés pour créer des articles originaux. Tout ce que l’utilisateur doit faire, c’est de rédiger un sujet de deux à cinq mots, déterminer la longueur de l’article demandé et l’algorithme concevra l’article automatiquement.

Le créateur de contenu Articoolo fonctionne comme un cerveau humain lorsqu’on lui demande d’écrire un article. Premièrement, il analyse et comprend le contexte du sujet demandé et trouve les meilleures ressources. Puis il en extrait les sentiments et les mots clés et les utilise pour étoffer le texte de base.  Après avoir trouvé les sources les plus pertinentes, il les résume et les restructure pour donner de la cohérence au nouveau texte. A la fin de ce processus, le logiciel réécrit l’article en utilisant le moteur NLP pour une identification sémantique à plusieurs niveaux, et pour finir, il vérifie la lisibilité et la fluidité du texte. Tout ce processus ne prend pas plus d’une minute.

Nous ne pensons pas que notre technologie remplacera l’écriture humaine à ce jour. Le but est plutôt d’aider les rédacteurs (écrivains) à créer un point de départ de qualité pour leur projet d’écriture, de raccourcir le temps d’écriture, de manière plus rentable et bien plus agréable. Après un long pilote avec notre version Anglaise, nous sortons à présent une version Française. Etonnement, dans certains cas, la version française marche encore mieux que la version Anglaise.  Il y a globalement 200M de francophones, nous pensons alors que notre fonctionnalité en Français a beaucoup de potentiel.